17870667463871500.jpg

À PROPOS DE NOUS

Passionné de voyages (il a notamment roulé sa bosse à Istanbul ou Buenos Aires), Richard Maïzel s’est forgé un joli palmarès en passant derrière les fourneaux chez Fauchon, Thoumieux et Coretta, ou au 6 Paul Bert ou Tegui. Détenteur de la dotation jeunes talents Gault et Millau 2020. Ces riches expériences lui ont permis de lentement mûrir le projet de s’installer à son compte. Mais pas n’importe où. Il lui fallait dénicher un quartier mixte, entre clientèle de bureaux au déjeuner et plus jeune et résidentiel le soir. En s’installant cet été à proximité des Folies Bergère, Richard a visé juste. Une salle moderne et lumineuse largement ouverte sur la rue, une terrasse d’une vingtaine de couvert, le décor est réussi et cohérent, à l’instar de la cuisine pleines de couleurs, qu’il a voulu placer sur le créneau du bistrot contemporain et accessible. Avec Julie sa seconde il concocte une formule canon au déjeuner a partir de 18€ (plat unique) la formule entrée, plat, dessert à 26€. La cave s’oriente vers les jeunes vignerons, le service est assuré par Valentine efficace et souriante et, le soir, on fonctionne en mode kémia, en piochant dans une quinzaine de plats tous aussi attirants (falafels crème aux herbes, coeur de pigeon, aubergine et harissa, boquerones…). (8€ à 15€)

Gault et Millau